Maïeusthésie

maïeusthésie

Maïeusthésie

Développée par Thierry Tournebise, la maïeusthésie définit d’une part une approche différente de communication entre individus et, d’autre part, une manière innovante d’envisager et de mettre en œuvre l’aide psychologique.

La maïeusthésie constitue la base fondamentale de l’ensemble de ma pratique depuis que je l’ai découverte en 2004.

Public

Enfants, adolescents et adultes.

Comment se déroule une séance ?

C’est un dialogue, en face à face au cours duquel je vous pose des questions qui vous permettront d’identifier très rapidement la source de vos troubles et blocages. Puis, je vous guide afin de vous permettre de réhabiliter vous-même et immédiatement les parts blessées identifiées.

Chaque consultation est adaptée à votre capacité personnelle et à votre rythme.

Quelle est la durée d’une séance ?

Il m’est impossible de prévoir le temps nécessaire pour accomplir votre propre processus thérapeutique. Afin de ne pas vous interrompre dans ce moment précieux pour vous-même, je vous accorde le temps qu’il vous sera nécessaire personnellement.

Une séance peut durer de 1 à 2 heures. C’est un moment important pour vous-même et je vous recommande de prévoir du temps pendant et après la séance.

Combien de séances sont nécessaires ?

Une seule séance peut apporter un mieux-être significatif. Dans de nombreux cas trois séances suffisent.

Pas de fréquence recommandée et aucun engagement ne vous est demandé. Vous êtes libre de choisir quand vous souhaitez un rendez-vous, ainsi que la durée de chaque séance.

Tarif

  • La séance : 60 € jusqu’à 1h d’entretien + 10 € par quart d’heure supplémentaire (Tarif basé sur le temps d’entretien, par tranches de quarts d’heure supplémentaires).

Processus thérapeutique

Répondre à nos besoins existentiels fondamentaux

Nos besoins existentiels fondamentaux sont essentiels à notre équilibre. Aussi, mon approche repose sur le principe que la majorité de nos déséquilibres psychiques et physiques est liée à des carences de nos besoins existentiels. Les symptômes (blocages, émotions envahissantes, comportement excessifs…tout ce qui nous dérange), sont des alarmes qui peuvent être modérées jusqu’à devenir stridentes et insupportables pour faire entendre que l’équilibre doit se rétablir. Ces symptômes ont pour but de alerter et de nous obliger à mettre son attention sur les parts de soi qui n’ont pas été entendues.

Au bout des symptômes, des parts de soi en attente

Des troubles tels que le manque de confiance en soi, manque d’estime de soi, traumatisme psychique, anxiété, déprime, deuil, addiction, troubles du comportement, troubles nutritionnels, troubles émotionnels, troubles physiques, agressivité, insomnie, cauchemars, difficultés relationnelles, sont autant de symptômes en lien avec des parts blessées en soi en attente de réhabilitation.

Une écoute appropriée

L’équilibre peut donc être rétabli dès lors que l’on apporte l’écoute selon un processus précis. En effet, il ne s’agit pas d’entendre une histoire, mais celui qui a vécu l’évènement. L’attention, la compréhension, la valorisation et la reconnaissance de ces parts de soi se manifestant permet la réhabilitation psychique et physique. Les évènements ne peuvent pas être changés, mais ce qui a été éprouvé lors de ces évènements peut s’apaiser.

Le symptôme pour nous guider

Aussi, ce n’est pas l’éradication du symptôme qui est visé, mais la pertinence de sa présence. Valider la raison de la présence du symptôme aura pour effet de le dissoudre puisque sa seule raison de déranger est de faire entendre l’être qui a manqué d’attention. Ce sont des parts blessées qui n’ont souvent jamais pu exprimer totalement ce qu’elles ont réellement éprouvé (personne ne les a entendues,  ou pas de manière appropriée).

Guidage

Mon rôle consiste à vous guider pour puiser l’amour qui est en vous, de manière à ce que vous accomplissiez vous-même l’écoute des parts blessées qui sont à l’origine de vos troubles. C’est une merveilleuse rencontre avec soi-même qui vous est proposée.

L’ouverture

Une fois réhabilitées, une sensation de bien-être immédiat annonce que le processus thérapeutique est accompli. Les sensations procurées par la réhabilitation ouvrent de nouvelles perspectives de vie et d’avenir. La séance (ou une étape de la séance) prend fin.

Efficacité

Une sensation de bien-être intérieur se manifeste quand le blocage est libéré. Cette sensation marque la fin de la séance de consultation. Il arrive que, malgré la libération d’un blocage, le symptôme persiste. C’est le signe que d’autres parts de soi en attente d’écoute maintiennent des symptômes dans le but d’être entendues.

Mon expérience

Psychopraticienne énergétique et comportementale certifiée en 2003 puis praticienne certifiée en maïeusthésie en 2009.  Hypnothérapeute (Hypnose Ericksonienne et humaniste). Membre de la fédération de Psy en Mouvement. Pour plus de détails, lire mon parcours.

Psychothérapeute ou psychopraticien ?

Le domaine des « psy » a de quoi troubler par sa complexité d’appellations et d’approches. Pour ceux qui souhaitent une explication succincte, vous trouverez d’une part le sens des différentes terminaisons de « psy », d’autre part, les différentes approches de psychothérapies.

Il existe quatre appellations courantes de praticiens :

Psychiatre, psychologue, psychothérapeute et psychopraticien

Le psychiatre a suivi des études de médecine, c’est un médecin spécialisé qui peut prescrire des médicaments. En tant que médecin, il envisage plus les désordres sous un ordre physiologique que psychologique.

Le psychologue a suivi une formation universitaire et doit avoir obtenu un Master 2 en psychologie pour afficher ce titre.

Le psychothérapeute avant 2010, ce titre était utilisé par tous ceux qui exerçaient leur profession en dehors des cursus précédemment cités. Depuis 2010 c’est l’Agence Régionale de Santé qui régit l’attribution de ce titre, sous conditions particulières de formations spécifiques. Ce titre est attribué d’office aux psychiatres et aux psychologues.

Le psychopraticien ce terme désigne non pas un titre mais un métier. Il est apparu en 2010 après que les « psychothérapeutes » d’avant 2010 se soient retrouvés dépourvus d’appellation pour désigner leur pratique. Le psychopraticien s’est formé à une ou plusieurs approches de psychothérapies dont la formation est privée (non universitaire). C’est un praticien, thérapeute de troubles psychiques, qui n’a pas pour objectif de soigner des malades mais d’écouter des personnes en malaise.

Les psychothérapies

(Selon la description faite par Thierry Tournebise)

Les thérapies psychanalytiques. Elles regroupent des pratiques de psychothérapies analytiques, dont la psychanalyse, qui se basent essentiellement sur l’expression et l’analyse par le mental. Le sujet parle en associant les idées comme elles lui viennent et le thérapeute écoute de manière non directive. Cette méthode prévoit qu’il s’établisse un transfert entre le sujet et son thérapeute. L’objectif est de conscientiser.

Les psychothérapies comportementales et cognitives. Elles s’appuient sur les théories du conditionnement des réactions. Des mécanismes comportementaux répétitifs qui génèrent un mal-être ont été mis en place. Les thérapies cognitives visent la modification des schèmes pour éliminer les troubles. L’objectif est de reprogrammer.

Les thérapies psycho corporelles: La libération des émotions se produit par l’expression du corps et par l’action : gestes, mouvements, respiration. L’objectif est de libérer.

La psychothérapie maïeusthésique: C’est par la mise en contact du sujet avec ses sensations corporelles et émotionnelles que l’on effectue la localisation des parts blessées de soi. À la différence de la psychothérapie qui cherche à résoudre le problème du patient, cette approche consiste à rencontrer, mettre en contact, écouter et accueillir les différentes parts blessées de la personne. L’objectif est de réhabiliter. 

À noter que l’action d’un psychopraticien peut tout à fait être complémentaire au suivi du bénéficiaire par un psychiatre ou un médecin généraliste. Le temps accordé et la diversité des approches thérapeutiques peuvent accélérer le rétablissement de la personne.

Prendre rendez-vous

Prénom et nom

email

code postal et ville

téléphone
portable

fixe

Sujet

Message